•  

     

       Bonjour, lorsque j'ai lu ce poème je l'ai trouvé vraiment très beau et digne d'un poème pour la fête des mères.

     Tous les jours je ferai un article sur nos poètes qui ont écrit pour leur mères.

     

     

    Belle image

     

     

     

     

     

     

    Il pleut doucement, ma mère,

    Et c’est l’automne

    Si doucement

    Que c’est la même pluie

    Et le même automne

    Qu’il y a bien des ans.

     

    Il pleut et il y a encore,

    Comme il y a bien des ans,

    Combien de cœurs au fil de l’eau

    Et combien de petits sabots

    Rêvant au coin de l’âtre.

     

    Et c’est le soir, ma mère,

    Et tes genoux sont là

    Si près du feu

    Que c’est le même soir

    Et les mêmes genoux

    Qu’il y a bien des ans.

     

    Il pleut doucement, ma mère,

    Et c’est l’automne

    Et c’est le soir, ma mère,

    Et tes genoux sont là.

     

    Prends-moi sur tes genoux, ce soir,

    Comme il y a bien des ans

    Et raconte-moi l'histoire

    De la Belle au bois dormant.

     

             Maurice  Carême                   

     

     

     

    Fêtes des mères

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

     

     

    7ATKRL057_pg.jpg

     

     

          Bonjour les copines  voici nos avancées respectives

     

     

         Francine : belle avancée

     

       

    ufo-mai.JPG

     

     

     

          Dominique (doumye): Deux lettres de plus bravo

     

     

    ufo-chocolat.JPG

     

     

     

     

       Joëlle :  deux avancées ,pour une brodeuse qui n'avait fait que quelques points, bravo! ou alors tu es une coquine qui m'a menti

     

    Ufo-Brodi-20-05.jpg

     

    Ufo-brodi-2-20-05.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

          Vinvella : j'ai terminé une branche et le papillon de Porcinet et j'ai travaillé l'arbre de winnie.

     

     DSCN0029.JPG

     

     

     

           Papillon : je n'ai pas eu ton avancée mais il n'est pas trop tard ! Merci de partager ton avancée, bravo!

     

     

    BILD0909.JPG

     

           Liselotte : est en voyage

     

     

        Je suis contente on avance toutes bien! alors je vous donne rendez-vous  pour

     

          Le Jeudi 3 juin

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • MON-JOURNAL-DU-LUNDI

     

     

      Citation  chinoise :  Si ce que tu as  à dire n'est pas plus beau que le silence, tais toi.

     

     

     

      Bonjour en ce nouveau lundi

     

     

         J'aime: vos visites régulières, votre fidélité qui me font très plaisir et me font avancer.

     

         J'aime :  merci à mes  nouvelles abonnées dont je vous parlerai  dans la semaine.  Merci pour votre confiance.

     

          J'aime pas : toujours ce froid et ce vent qui n'arrange rien .

     

             J'aime pas:  ma visite chez mon kiné qui ne c'est pas bien passée, car j'ai eu très mal !

    et la douleur ne me quitte pas. 

     

             Je n'aime pas: j'ai très peu brodé cette semaine, j'ai un peu trop visité la blogosphère.

    et surtout je n'arrivais pas à me réchauffer, Mes mains étaient gelées,malgré le chauffage dans mon bureau.

     

              J'aime: samedi nous avons été à un marché , c'était très sympa comme accueilet tous les produits sont cultivés sans pesticides, engrais ou autres . c'est ouvert de 8h à 16h. nous sommes arrivés bravement vers 14h30 ce qu'il ne faut pas faire si l'on veut trouver du choix.

    Les gens sont à la porte dès 8h . Si on y retourne vers juin pour les fraises et les tomates il va falloir mettre le réveil !!!

     

                J'ai lu : des magazines de broderies  et une BD il y avait longtemps!

     

                J'ai regardé: Les séries habituelles et un DVD. J'ai regretté ne pas avoir regardé la pièce avec Annie Duperey "Colombe" de Jean Anouilh. J'aurai du l'enregistrer.....

                  "On n'est pas couché" avec Laurent Ruquier.

                   Faites entrer l'accusé :  "L'abbé Pierre Dufour"

     

                 Films que j'ai aimé :  sur Arte  "La leçon de piano" qui est un très beau film que j'avais bien aimé.

                                                              Sur TF1  "Danny fhe dog"  avec Jet Li   et Morgan Freeman

    Un film admirable , j'ai beaucoup aimé. Je n'étais pas assez bien pour le re-regarder , il y a des scènes très durs.

     

      

          Quelque chose à partager :

     

         Un beau papillon qui a bien voulu rester pour poser . Mais je ne sais pas comment il s'appelle ?  DSCN0021-copie-1.JPG

     

     Des fuschias que j'aime énormémentDSCN0024-copie-2.JPG

     

     

        bonne-semaine1.gif

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

     

    bonjour-margurite.gif

    Bonjour à toutes et tous j'espère que vous aimerez ce poème
     

    Ronde de Printemps

     

    À Charles de Sivry.

     

    Dans le Parc, dans le Parc les glycines frissonnent,
    Etirant leurs frêles bras -
    Ainsi que de jeunes filles
    Qui se réveillent d’un court sommeil
    Après la nuit dansée au bal,
    Les boucles de leurs cheveux
    Tout en papillotes
    Pour de prochaines fêtes -
    Dans le Parc.
    Dans les Prés, dans les Prés les marguerites blanches
    S’endimanchent, et les coquelicots
    Se pavanent dans leurs jupes
    Savamment fripées,
    Mais les oiseaux, un peu outrés,
    Rient et se moquent des coquettes
    Dans les Prés.
    Dans les Bois, dans les Bois les ramures s’enlacent:
    Voûte de Cathédrale aux Silences
    Où le pas des Visions se fait pieux et furtif,
    Parmi les poses adorantes des Hêtres
    Et les blancs surplis des Bouleaux -
    Sous les vitraux d’émeraude qui font
    Cette lumière extatique -
    Dans les Bois.
    Dans l’Eau, dans l’Eau près de joncs somnolents
    Tremblent les étoiles plues du soleil
    Dans l’Eau,
    Et la Belle tout en pleurs
    Tombe parmi les joncs somnolents,
    Et la Belle
    Meurt parmi la torpeur lumineuse des flots:
    La Belle Espérance
    S’est noyée, et cela fait des ronds
    Dans l’Eau.

     

    18 mai 1889.

     

     

    Marie Krysinska, Rythmes pittoresques

    fee-marguerite.jpg

     

     

        A  DEMAIN

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

    ROSE

     

    Je ne songeais pas à Rose ;
    Rose au bois vint avec moi ;
    Nous parlions de quelque chose,
    Mais je ne sais plus de quoi.
    *
    J’étais froid comme les marbres ;
    Je marchais à pas distraits ;
    Je parlais des fleurs, des arbres ;
    Son œil semblait dire : « Après ? »
    *
    La rosée offrait ses perles,
    Les taillis ses parasols ;
    J’allais ; j’écoutais les merles,
    Et Rose les rossignols.
    *
    Moi, seize ans, et l’air morose.
    Elle vingt ; ses yeux brillaient.
    Les rossignols chantaient Rose
    Et les merles me sifflaient.
    *
    Rose, droite sur ses hanches,
    Leva son beau bras tremblant
    Pour prendre une mûre aux branches ;
    Je ne vis pas son bras blanc.
    *
    Une eau courait, fraîche et creuse,
    Sur les mousses de velours ;
    Et la nature amoureuse
    Dormait dans les grands bois sourds.
    *
    Rose défit sa chaussure,
    Et mit, d’un air ingénu,
    Son petit pied dans l’eau pure ;
    Je ne vis pas son pied nu.
    *
    Je ne savais que lui dire ;
    Je la suivais dans le bois,
    La voyant parfois sourire
    Et soupirer quelquefois.
    *
    Je ne vis qu’elle était belle
    Qu’en sortant des grands bois sourds.
    « Soit ; n’y pensons plus ! » dit-elle.
    Depuis, j’y pense toujours.

     

    (Victor Hugo. Les Contemplations, 1856).

     

     

     

     

     

     Bonne soirée  en écoutant le chant du rossignol et faites de beaux rêves.

    Partager via Gmail

    votre commentaire