• publié le 10 février 2009

     

     

    Alzheimer

     

    Maladie entraînant une destruction lente des cellules du cerveau,
    altération progressive de l'idéation et de la mémoire,
    voila ce que c'est, ne plus pouvoir ce reconnaître dans un miroir,
    je n'invente pas tout ça pour me débarrasser de toi c'est faux!

    Que de douleur lorsque je m'approches de toi maman,
    Et que tu me dis "mais qui êtes vous simplement?"
    je veux la ramener vers la vie, hélas elle s'en éloigne petit à petit,
    C'est ça cette maladie, ne pas se rendre compte de ce que l'on vit.

    Oublier tous ces souvenirs que les gens tiennent tellement à conserver,
    Ne plus reconnaître sa fille, son fils, la personne que l'on a aimer,
    Tous leurs souvenirs s'enfoncent lentement dans l'oubli,
    Tout leurs passé détruit dans cette maladie.

    Et plus les jours passent,
    plus leur âme s'efface,
    ils s'en vont lentement vers le paradis,
    incapable de vaincre cette maladie.

    J'ai toujours su vaincre mes ennemis,
    Mais celui là, rien ne le tue, rien ne lui nui,
    Tout ces médicaments et ces cachets,
    Pour te souvenir seulement de qui tu es...

    Ils ne font que t'emmener vers la démence,
    Tes jours ne sont plus que douleur et souffrance,
    Mais on ne peut rien faire, impuissante,
    il faut attendre l'arrivée de la mort, imminente.

    Erika
     
     
     
    J'ai trouvé ce poème émouvant et d'une douloureuse lucidité.
     
     
    J'ai regardé hier soir le film souvenir sur Annie Girardot et c'était filmé avec beaucoup de respect et le ton n'a jamais été larmoyant. Une grande dame très digne , loin d'être austère et avec beaucoup de lucidité sur sa maladie.
     
    J'ai une amie   dont le père est atteint par cette maladie et c'est terrible pour l'entourage. Son père est entré dans une phase violente, il sort la nuit tout nu, va voler chez les voisins! je pense beaucoup à elle, ainsi qu'à toutes les familles qui subissent cette terrible maladie.
     
     
     
     
     
         
     
     
     
    Partager via Gmail

    votre commentaire