• Poème

     

       

     

     

     

     

     

     Bonsoir, je suis toujours émerveillée de lire pour la première fois un poème de Maurice Carême.

     Mais peut-être le connaissez-vous?  

     J'ai toujours rêvé de galoper sur une plage .

     

     

         

                                                 LE  CHEVAL

                                                     Et le cheval longea ma page.
                                                     Il était seul, sans cavalier,
                                                     Mais je venais de dessiner
                                                     Une mer immense et sa plage.

                                                     Comment aurais-je pu savoir
                                                      D'où il venait, où il allait ?
                                                      Il était grand, il était noir,
                                                      Il ombrait ce que j'écrivais.

                                                      J'aurais pourtant dû deviner
                                                      Qu'il ne fallait pas l'appeler.
                                                      Il tourna lentement la tête 
                                                      Et, comme s'il avait eu peur 
                                                      Que je lise en son cœur de bête,
                                                      Il redevint simple blancheur.

                                                      Maurice Carême

     

     

     

      70ce7b19.jpg

     Bonne soirée

    « ATC de Brodi28Journal du lundi »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :