• Poésie

     

      amiti-1.jpg 

     

    Ce poème pour vous remercier de votre gentillesse.

     

     

     

     

     

     

     

    LE JARDIN MOUILLÉ

    

     

    La croisée est ouverte, il pleut

    

    Comme minutieusement,

    
       Feuille à feuille la pluie éveille

     

    L'arbre poudreux qu'elle verdit ;

    

    Au mur, on dirait que la treille

    

    S'étire d'un geste engourdi.


    L'herbe frémit, le gravier tiède

     

     

    Crépite et l'on croirait là-bas

    

    Entendre sur le sable et l'herbe

    

    Comme d'imperceptibles pas.

    Le jardin chuchote et tressaille,

    

    Furtif et confidentiel ;

    

    L'averse semble maille à maille

    

    Tisser la terre avec le ciel...

    

     

    Henri de Régnier

     

     

    Image du Blog mamietitine.centerblog.net
    Plus d'images sur mamietitine.centerblog.net.

     

     

     

     

     

     

    QUELLE CHANCE

     

     

    Hé oui ! J'aurais pu être
    Un loir, un écureuil,
    Un crabe, un bouvreuil,
    Une ablette ou un hêtre.

     

     

    J'aurais même pu être
    Une rose, une pierre
    Ou un grand pont de fer
    Mais j'ai la chance d'être

     

     

    Un tout petit garçon
    Qui rit à sa fenêtre
    En écoutant son père
    Siffler une chanson.

     

     

    Maurice Carême

     

     

     

     

     

     

     

     

    Image du Blog jardinsduciel.centerblog.net
    Plus d'images sur jardinsduciel.centerblog.net.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

         

     

     

    « Nouvelle du jourGratuits du samedi »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :